top of page

Les membres du GEM ont la Parole : aujourd'hui, Arthur vient nous parler de sa passion pour l'Urbex.

Dernière mise à jour : 15 août 2022


"Entrée de l'ancienne clinique du Val d'Olonne en Juin 2021"

Les bâtiments abandonnés, que vous inspirent-ils? Certains se diront intéressés, tandis que d’autres répugnés par leur simple présence locale. Une bonne majorité de personnes éprouvent d’ailleurs de la peur pour ceux-ci, mais une chose reste certaine, ce sujet intrigue et ne cessera de faire parler durant les années à venir!


Découvrez comment l’histoire urbaine passionne depuis tant d’années Arthur, membre du GEM TSA, mais aussi l’importance de ces dites «friches» et le réel impact de celles-ci sur notre société.


La passion des ruines, un véritable mouvement :


Cet intérêt n’a cessé d’intriguer et d’émerveiller l’Homme depuis de nombreuses décénies voire siècles, mais ce n’est en revanche que récemment qu’un nom ainsi qu’une véritable communauté se créèrent dans un seul et même but: explorer et retraverser l’histoire de ces lieux mystérieux. Cette dite communauté ou pratique bien connue de la génération Z porte le nom d’Urbex. Ce même terme apparut au début des années 2000 grâce à sa propagation sur Internet


Comment expliquer un tel intérêt pour ces bâtisses à l’abandon? :


Quel que soit l’intérêt que vous éprouvez personnellement pour ceux-ci, une chose est évidente et ne peut pas être négligée, ces lieux plaisent. Leur représentation à travers les médias se font nombreuses et vous y avez déjà été sûrement exposé durant votre enfance. Les maisons hantées, par exemple, prennent directement appui sur ces manoirs de campagne abandonnés qui jonchent une certaine France rurale. Par ailleurs, et en opposition à la représentation médiatique de ceux-ci, certains bâtiments réels sont également sujets d’histoires et de légendes paranormales (Auxquelles je ne crois pas, et qui me font par ailleurs bien rire.), témoignant une fois de plus de l’impact culturel et de l’intérêt que ces géants de pierres procurent.


Si les histoires d’horreur et de manoirs hantés intriguent et se vendent, c’est en partie grâce à leur version réelles. L’Homme à tendance à thématiser des œuvres et en créer sur ce qui effraie et ce qui lui est inconnu ou ce qui l’intrigue. Les lieux abandonnés ne sont que des vestiges de ce qu’il fut souvent mystérieux, de par leurs évolution constante et invisible. L’inconnu étonne, et ce plus particulièrement quand celui-ci en fut le contraire, un bâtiment abandonné rappellent à certains des souvenirs auxquels ces derniers n’ont bien évidemment plus accès physiquement, tandis qu’ils questionnent les plus jeunes d’entre nous. Les époques se cachent derrière ces murs, et ne laissent en témoignage que leurs débris, attirant aussi bien les souvenirs que les devenirs.


Qu’ils aient une faible valeur historique ou une allure de «verrue», il est important de conserver ces lieux physiquement et médiatiquement. J’ai fait de la conservation de bâtiments abandonnés non documentés ma passion, et vous invite à la découvrir dans un prochain article!


Documentons le «moins intéressant», de riches secrets vous y attendent.



Arthur


 

Nous remercions Arthur pour sa participation et le partage de ce bel article dont nous aurons plaisir à découvrir la suite prochainement !


Nous rappelons que tous les membres du GEM sont invités à venir nous faire partager quelque chose sur le blog.

L'idée est de permettre à chacun de venir faire partager quelque chose qui lui tient à coeur. Cela peut être une passion, un intérêt restreint, une oeuvre personnelle ou culturelle (photo, dessin, peinture, texte, musique...), une réflexion, un concept, un point de vue, un évènement particulier, une idée, un thème de société, un monument, un fait historique, etc.


Tous les partages sont les bienvenus du moment qu'ils sont faits dans le respect et la bienveillance.


Les textes ou autres partages sont à envoyer sur l'adresse mail du gem (gem.tsa.85@gmail.com) ou à transmettre sur Discord à Elodie P.


La semaine prochaine, c'est Jonathan qui nous proposera un article sur le thème de son choix.


Prochain rendez-vous "virtuel" : lundi avec la réponse de l'objet mystère de Natacha qui en profitera pour nous en proposer un autre...



22 vues
bottom of page